BOBENEWS N° 10 : J’aime les Dimanche

LA VELO RUTION DANS MA LIFE

Avant je n’aimais pas beaucoup les Dimanches. L’idée de remettre mon costume « du lundi » et de me replonger dans ma routine me déprimait un peu. Aujourd’hui je ne suis plus fâché et je dirais même que je me suis réconcilié avec Dimanche. je vous raconte pourquoi…

C’est la fin du week end, tout le monde rentre à la maison, je récupère mes vélos un peu partout, dans les gares, les hôtels, chez les habitants parfois.

Mais à chaque fois j’aime ce moment où je pose la question :

« Et alors comment s’est passé votre location de vélos sur Chantilly » ou

 « Avez-vous aimé la promenade jusqu’à Senlis «

Morceaux choisis (Ah oui j’ai changé les noms)

LOCATION DE VÉLOS A CHANTILLY

« Avec Papy s’était super on est allé manger une crêpe au bord de l’eau. Il y avait un château et pleins de canards et des cygnes aussi, et en plus j’étais même pas fatiguée sur mon petit vélo « Clémentine 5 ans

 

 

DE CHANTILLY A COMPIÈGNE A VÉLO*

« L’Oise à vélo était un bon projet pour une itinérance à vélo sur un Week end avec des amis. Nous avons préparé notre itinéraire de 100 km et opté pour une livraison de vélos. Sur le chemin on s’est arrêté à l’Abbaye de Royaumont pour une petite visite. Je ne savais pas qu’elle avait été fondée par Saint Louis au XIII ème siècle. »

Alexandre 35 ans

    

 

* J’avais livré vélos et sacoches à Pontoise le samedi matin et j’ai récupéré tout le monde à Compiègne le Dimanche soir. L’itinérance se fait en suivant l’Avenue Verte Paris Londres et la Scandibérique (Eurovelo3).

VISITE DE SENLIS A VÉLO

« On a suivi la Nonette jusqu’à Senlis, on a roulé sur les remparts, la coulée verte. Je voulais prendre une photo devant la gare Routière de Senlis, le bâtiment est superbe et me rappelle ce que l’on trouve chez moi en Alsace * ». Puis on a déposé nos vélos à l’office de tourisme et nous sommes perdus dans les nombreuses rues pavées «

Jean et Aurore 45 ans, de Strasbourg

 

* Normal La gare qui fût complètement détruite pendant la 1ère guerre mondiale à été reconstruite par un architecte Alsacien.

Des histoires comme celles là on m’en raconte souvent et j’espère qu’on m’en racontera encore beaucoup d’autres.

Je voulais vous remercier, baroudeurs du vélo, visiteurs de passage ou promeneurs du dimanche c’est grâce à vous que vous que Bobebike existe, continuez à me raconter vos histoires à vélo.

Laisser un commentaire